Transformation des entreprises : de quoi parle-t-on ?

Interview de Gaëtan De Sainte Marie

Président fondateur de QANTIS et Vice-Président de la CPME Rhône,  porte l’événement META.MORPH.OSE, qui se déroulera le 6 avril 2023, et nous explique quels sont les enjeux de transformations des entreprises…

Pourquoi faut-il « transformer » son entreprise ?

S’adapter en permanence sous peine de disparaître, telle est l’histoire de l’évolution. Dans un monde qui se transforme à une vitesse de plus en plus rapide, les entreprises n’ont pas d’autres choix que de se transformer elles-aussi, voir idéalement d’anticiper ces transformations pour mieux les épouser.

Produire mieux, consommer et polluer moins, procurer du travail dans de bonnes conditions, assurer la sécurité et préserver la santé de ses salariés et de ses clients, faire en sorte que les collaborateurs continuent de grandir et de s’épanouir au sein de l’entreprise, se soucier de son écosystème et de son environnement naturel comme humain, etc…

Pour « transformer » son entreprise, nous, dirigeants, devons sans cesse, nous adapter, challenger notre positionnement et notre organisation sans pour autant perdre de vue notre mission. C’est un travail qui se fait collectivement. Le dirigeant n’impose pas sa vision du changement, mais la construit en engageant son équipe et ses parties prenantes pour les embarquer dans la dynamique.

Tel l’arbre qui grâce à ses racines profondes, ploie sous le vent fort sans casser, nos entreprises grâce à leurs valeurs profondes et ancrées peuvent s’adapter et innover.

Certes les PME ressentent les secousses souvent plus violemment que les grandes entreprises, mais elles ont l’avantage d’avoir l’esprit entrepreneurial chevillé au corps ce qui permet de transformer parfois la contrainte en opportunité.

Sans toutefois se voiler la face. Nos entreprises, si agiles soient-elles, ne parviennent pas toujours à se transformer devant la rapidité et la puissance des crises que nous rencontrons depuis quelques années. L’échec fait aussi partie du parcours du dirigeant d’entreprise.

Comment y parvenir ?

Mettre l’humain au cœur de toutes les actions, en utilisant l’esprit collaboratif. Ce n’est pas une nouveauté de le dire, la difficulté est de le faire !

A l’intérieur de l’entreprise d’abord : il s’agit de rassembler les collaborateurs autour d’un projet commun, afin de mettre en synergie l’ensemble des compétences et des volontés pour servir la Performance Globale de l’entreprise.

Cette performance globale combine la réalisation du résultat économique à l’accomplissement de l’objet social, sociétal et environnemental de l’entreprise.

Pour cela l’équipe doit apprendre à travailler ensemble et plus vite. Le collaboratif, c’est donner à chacun la possibilité de s’exprimer et de contribuer à faire grandir le projet, tout en grandissant soi-même.

Mobiliser les talents et l’intelligence de chacun et mettre en place une communication transverse entre les différents pôles de l’entreprise, crée une boucle d’apprentissage dans laquelle les savoirs sont infinis…

En dehors de l’entreprise, cette performance globale repose dans la capacité du dirigeant et de ses collaborateurs à se regrouper, à s’allier, avec ses parties prenantes (clients, concurrents, fournisseurs, partenaires, etc…)  pour être plus forts, ensemble.

L’alliance est une véritable stratégie de développement et une source de richesses formidables. Humaines d’abord en créant un espace de rencontres et d’échanges de savoirs et de compétences. Financières ensuite permettant, par exemple, d’obtenir des marchés dont l’accès était bloqué du fait de la trop petite taille de la structure, ou encore, de mener des politiques d’achats en commun.

Lorsque le dirigeant lance la transformation de son entreprise, sa posture change également. Il doit toujours proposer une vision et être le garant du sens et des valeurs. Il commence par développer un environnement propice aux échanges, à l’expérimentation et à l’apprentissage. Il doit animer les talents de son entreprise dans un climat de confiance en leur offrant la possibilité de se former et d’expérimenter, pour apprendre du retour terrain immédiat. Chaque problème doit devenir source de réflexion et donc d’amélioration du fonctionnement ou de l’offre de l’entreprise.

Vous portez l’événement META.MORPH.OSE qui se déroulera le 6 avril… Pour vous, cette journée sera une réussite, si … ?

Si les dirigeants présents repartent nourris de 3 ingrédients clés. D’abord une prise de recul permettant une meilleure compréhension de certains enjeux. Ensuite un enrichissement né, d’une part des rencontres avec les autres participants et experts présents, et d’autre part des idées qui auront émergées. Enfin une énergie décuplée pour mettre en œuvre le plan d’actions qu’ils auront pu construire au fur et à mesure de la journée.

La CPME suivra tout au long de l’année l’impact que cette journée aura eu sur les entreprises participantes, en continuant à les accompagner dans leur changement, sous différents formats : conférences avec l’EM Lyon, déjeuner entre dirigeants, formations etc…

retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear