Quelles sont les points clés d’une étude de marché internationale ?

Votre entreprise est bien implantée en France et vous savez que vous exporter est un levier de croissance intéressant pour votre activité ? Au lieu de vous emparer d’une carte du monde pour déterminer les pays où vous installer, prenez le temps de faire une étude de marché. Cette étape est indispensable pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir votre développement à l’international.

Analysez les pays qui vous intéressent

Un projet d’exportation peut naître différemment. Une rencontre sur un salon professionnel, un acheteur étranger qui vous a sollicité, une croissance d’entreprise à booster, etc. : les exemples sont nombreux. Dans tous les cas, des pays vous intéresseront plus que d’autres au premier abord. Votre étude de marché à l’export doit ainsi contenir une analyse précise des pays. Cette analyse doit vous assurer la viabilité de votre projet à l’international. Faites le point sur :

  • La situation économique du pays ;
  • Le marché local. Prenez le temps d’étudier la concurrence existante, par exemple ;
  • L’accessibilité du marché. Le pays a-t-il une législation pouvant freiner ou aider votre implantation ? Est-ce un pays francophone ? Quels sont les canaux de commercialisation disponibles ?

Comparez les informations que vous obtenez et dégagez les avantages et inconvénients de chaque pays. En parallèle, pensez à lister les forces de votre entreprise, si vous avez déjà des contacts commerciaux sur place, par exemple.

Adaptez votre offre

Votre étude de marché internationale doit également comporter une partie portant sur votre offre. Quelques ajustements sont à prévoir afin que votre nouvelle cible soit séduite par vos produits ou services. Il s’agit notamment d’identifier quelles sont les habitudes des habitants du/des pays visé(s), quelles sont leurs attentes, quelle est la culture du pays, etc. De ces informations doivent découler des adaptations de votre offre et de votre marketing. Sont possiblement à revoir :

  • Le nom du produit ;
  • Le conditionnement ;
  • Les couleurs ;
  • Les mentions obligatoires à retrouver sur le packaging ;
  • Le prix.

Enfin, votre étude de marché internationale doit également prendre en compte les coûts liés à l’export. Outre les frais de prospection et de recrutement par exemple, vous devez prendre en compte les frais d’acheminement et de stockage de vos produits. Pensez aussi aux frais de dédouanement et d’assurances qu’engendre votre développement dans un ou des pays étranger(s).

 

> Retour aux articles Conseils

retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer