Quel soutien psychologique pour les chefs d’entreprise ?

Si c’était déjà une réalité, la souffrance des chefs d’entreprise – plus particulièrement de TPE – s’est intensifiée avec la crise liée à l’épidémie de Covid-19, et la perte de trésorerie occasionnée par plusieurs semaines de fermeture. Pour accompagner ces entrepreneurs pouvant se retrouver en grande détresse, des structures et organismes quadrillent le territoire et apportent leur aide. Tour d’horizon des différents soutiens psychologiques disponibles pour les chefs d’entreprise, avec la CPME du Rhône.

Covid-19 : une cellule d’écoute pour les chefs d’entreprise

La crise du Coronavirus a directement impacté l’économie française et donc, à plus petite échelle, une grande partie des entreprises du pays. Une situation exceptionnelle qui peut représenter une rude épreuve pour bon nombre de dirigeants. Et entraîner un besoin de soutien psychologique pour les chefs d’entreprise.

Longue fermeture, perte de clients, arrêt des commandes… Voilà autant de raisons qui peuvent plomber la trésorerie d’une société, d’autant que cette crise de la Covid-19 n’offre toujours pas, à la rentrée 2020, de vision rassurante à court ou à moyen terme. Logiquement, cette situation peut affecter le moral des chefs d’entreprise, générer du stress voire un sentiment de détresse si le dirigeant doit gérer ses problèmes seul.

Pour répondre à ces importantes problématiques, au-delà des aides financières, le Gouvernement a également mis en place, depuis le 27 avril 2020, une cellule d’écoute et de soutien psychologique pour les chefs d’entreprise. Cette solution, proposée par le ministère de l’Économie et des Finances, peut notamment voir le jour grâce aux actions de l’association Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë (APESA).

Concrètement, cette aide prend la forme d’un numéro vert : le 0 805 65 50 50. Les dirigeants qui en ressentent le besoin peuvent bénéficier d’une écoute 7 jours sur 7, de 8 heures à 20 heures. À la suite du premier échange téléphonique, deux types de suivi peuvent se mettre en place :

  • une redirection vers des organismes publics ou privés afin de poursuivre l’accompagnement psychologique ;
  • pour les cas les plus graves et inquiétants, une prise en charge rapide, gratuite et confidentielle avec un psychologue formé spécifiquement.

 

Quels sont les autres dispositifs d’aide psychologique ?

Si le besoin de soutien psychologique pour les chefs d’entreprise a pu être intensifié à cause de la crise du Coronavirus, la santé morale des dirigeants était déjà une problématique prise très au sérieux. Pour preuve, la souffrance des entrepreneurs est illustrée par un (triste) concept baptisé « la spirale des 4D » : dépôt de bilan, divorce, dépression, décès. Pour éviter aux chefs d’entreprise français de tourner dans cette spirale infernale, plusieurs dispositifs existent afin de les épauler au mieux et les aider au quotidien.

Le réseau APESA

Le réseau APESA est déployé, depuis 2013, dans plus d’une soixantaine de tribunaux de commerce à travers le pays. Ces associations proposent une aide gratuite aux dirigeants concernés par des procédures collectives et qui voient leurs entreprises placées sous contrôle judiciaire. Les entrepreneurs sont ainsi mis en relation avec un psychologue en moins de 48 heures.

Le CIP

Déployé dans près de 70 antennes en France, le Centre d’information sur la prévention des difficultés des entreprises (CIP) propose un accompagnement destiné aux dirigeants de TPE. Ceux-ci peuvent bénéficier d’une aide aussi bien technique que psychologique grâce à la présence de bénévoles spécialisés : des psychologues bien sûr, mais aussi des avocats, des comptables, ou encore d’anciens juges.

Le réseau ECTI

Avec ses 3 000 adhérents réunis dans plus de 80 antennes locales, le réseau ECTI propose l’expertise de seniors bénévoles. Leurs conseils et leur accompagnement permettra aux chefs d’entreprise en difficulté de trouver une aide pour régler leurs problèmes et développer leur société.

L’association EGEE

L’association Entente des générations pour l’emploi et l’entreprise, ou plus couramment, l’association EGEE, est aussi constituée d’anciens professionnels bénévoles présents pour accompagner les entrepreneurs nécessitant un soutien dans leurs activités. L’accompagnement se fait dans la durée, généralement entre un et trois ans.

La fondation « Entrepreneurs en détresse »

Enfin, parmi les structures apportant un soutien psychologique aux chefs d’entreprise, on retrouve la fondation « Entrepreneurs en détresse ». Les dirigeants de TPE en difficulté peuvent demander de l’aide et des conseils 7 jours sur 7 et 24 h sur 24, en appelant un numéro d’urgence : 06 15 24 19 77.

La CPME

La CPME du Rhône est également une solution anto-solitude pour les dirigeants. Nos équipes, et notamment votre Chargée des Relations Entreprises, sont à votre disposition pour vous écouter, vous soutenir et vous apporter des réponses. Par ailleurs, vous pouvez compter sur la force de notre réseau et la solidarité entre les adhérents.

 

> Retour aux articles Conseils

retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer